Partagez | 
 

 A pain that I'm used to ▲ CHISATO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm Haruno Chisato
avatar
« Fushou »


MessageSujet: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Jeu 26 Nov - 0:54

HARUNO CHISATO
FEAT. JUN NATSUKAWA
1. profil
Je m'appelle Haruno Chisato, j'ai 22 ans depuis le 24 Février 1988. C'est à Sapporo que j'ai vu le jour. Je suis Japonaise. Je suis arrivée à 玉石 Gyokuseki, il y a maintenant quatre ans. J'étudie la Philosophie et je suis d'ailleurs en 3e année. Et puisque nous en sommes à nous présenter, sachez que je suis Hétérosexuelle et Célibataire. Oh, j'oubliais ! Je fais partie des Fushou.

2. personality


Chisato ne veut pas se laisser noyer dans le vacarme de ses idées noires. Bien que sa lutte soit douloureuse et constante, elle se refuse de sombrer aussi facilement. Parce qu’il y’a toujours un point d’ancrage, la jeune femme nourrit l’espoir qu’elle finira, un jour, par aller mieux. Au combien même elle n’expose pas sa perdition, elle ne peut supporter l’idée qu’on puisse voir en elle une fille coincée dans ses rêves de vengeance et ses machinations. Oui, car il est trop tard maintenant : Cupidon a repris ses flèches. Cette amertume qui la consume assèche son cœur qui est déserté par l’amour.

Qui est-elle ? Si ce n’est juste une jeune femme autrefois dangereuse, qui ne démordait pas lorsqu’elle a une idée derrière la tête. Juste Chisato, humiliée et bannie de ce groupe d’ignares, les Akai. Mais jamais elle n’est plus bas que terre, elle n’en ressort que plus déterminée, plus vicieuse et dangereuse que jamais. Le serpent n’a pas été tué dans son nid, et il éclot avant de se glisser sournoisement et tortueusement autour des rouges. Discrète, elle compte sur leur manque de vigilance pour les frapper quand ils ne s’y attendront pas, afin de tourner leur réalité en cauchemar vivant. Détruire Jae Hyun est sûrement sa seule volonté, son obsession qui la dévore corps et âme. Car les ennemis de ses ennemis sont ses amis.

Hier elle l’a aimé, aujourd’hui elle ne peut que le détester. Sentiments envolés, concept erroné.  

Tourner la page pour trouver une nouvelle fin alternative. A trop chercher des explications, Chisato en perd le goût de la chasse. Car tout n’est que divertissement, que jouissance à l’idée de serrer le coup de Jae Hyun entre ses mains avant de lui dire « Échec et mat ».


____________________

On me reconnaît bien sous les traits d'une femme séductrice, rancunière, volage, manipulatrice et irrespectueuse. Pourtant au fin fond, je ne suis pas un monstre, mais je ne montre cette part d'humanité qu'à très peu de personne.

Quant à mes goûts, je dirais que j'aime faire la fête de temps en temps. L'alcool, la musique, le sexe : de grands classiques. En dehors de ma vie de fêtarde, j'aime entendre la pluie qui tapote contre ma vitre lors des averses. Avec un fond de musique paisible, du classique en général. J'apprécie ce petit havre de paix. M'occuper de mon petit frère est de loin mon occupation favorite. Par contre, j'ai horreur des endroits trop bruyants, sans aucune échappatoire.

3. history


Trêve de futilités ! Parlons un peu famille. Un père, une mère. Une rupture sociale, la fin d'une mascarade. Et il y'a lui : cette adorable créature qui sert de jointure, de passerelle entre elle et ses parents. Ginzô, petit bébé d'un an, ce petit frère pour qui elle serait capable de tout. Même de tuer, vous savez.

Day Zero - 24 Février 2009

Cher Journal,

Je t’ai longtemps délaissé, et pour cela je te demande pardon. Je n’ai aucune excuse qui puisse justifier cet abandon, alors je ne vais pas m’aventurer dans une tirade maladroite de remords.  Un temps fut où nos séances scripturales étaient quotidienne, je le sais oui. Sauras-tu me pardonner ? Car aujourd’hui, j’ai besoin de toi … Oui, je dois écrire pour ne pas divaguer. Ecrire pour me souvenir, gribouiller pour conserver des fragments de conscience.

Je dois écrire … avant qu’il ne soit trop tard.

____________________


NAISSANCE ; 24 FÉVRIER 1988

Petit bébé joufflue, petit bébé braillard. Chisato est sûrement ce que l’on peut appeler un beau bébé, petit être en bonne santé amenant joie et bonheur à ses deux géniteurs qui attendaient sa venue au monde avec impatience. Dans cette allégresse, savent-ils au moins à quel point cette naissance a été violente pour leur enfant ? Quitter brusquement le confort du ventre de sa mère, arrachée en son sein pour être examiner par de nombreuses personnes. Non, naître n’est pas une expérience agréable pour le nouveau née, mais tout cela n’est que supposition. Comment peut-on imaginer qu’un bébé ayant moins d’une heure puisse ressentir ce genre de sentiments ou même les comprendre ? Non, supposons seulement, car après tout l’enfant n’a pas souvenir de la plus belle période de sa vie : sa toute toute petite enfance.

Haruno Chisato, jolie bébé découvrant le monde pour la première fois vient de naître.

DÉCHÉANCE ; 2005

Nul ne sait ce que l’avenir nous réserve. Les parents de Chisato ont vu cette lueur d’espoir s’évaporer au fil des années. Blâmant les mauvaises influences de la société, ils n’ont pas su accepter les différentes orientations de leur précieuse fille. Confrontée à la dure réalité du rejet d’autrui, Chi’ a souffert du déni des personnes qu’elle  pensait pouvoir la comprendre, ceux qui lui ont permis de vivre cette vie. Elle les a testés, elle leur a fait croire être bisexuelle. Parlons-en de la bisexualité, sujet tabou sous le toit bancal de cette maison où le mot Amour n’a plus aucun sens. Ne pas être acceptée telle qu’elle est, pire encore, devoir entendre sa pauvre mère parler d’instituts médicaux, de traitements. Pauvre ignorante, pauvre croyante qu’est son idiote de mère qui l’implore de se souvenir de ce qu’elle était dans son enfance. « Résistes à la tentation du Diable. Reviens dans la lumière du Seigneur, ma fille. » Mais Chisato crache sur sa Bible et sur ses fondements. Dieu n’a-t-il pas dit : Aimes ton prochain ? Aimer les femmes autant que les hommes est-il donc un péché ? Comment peut-on affirmer une chose qui n’est pas écrite dans ce livre qui se veut Saint ?

Le rejet. La perte. L’étranglement de l’amour hypocrite de cette mère, aliénée par le regard des autres. Peut-être est-ce tout cela qui a ouvert une brèche dans le cœur de Chisato. Quelque chose a ouvert son cœur vers la décadence.

La jeune japonaise quitta le domicile familial à l’âge de 18 ans. Affronter le monde hostile seule fut difficile, mais rapidement elle s’en accommoda. Brunette élancée aux formes rebondies, déchaînée comme jamais, jurant comme un charretier avec son accent nordique japonais, elle a su se faufiler dans le souterrain de Gyokuseki. Petite dealeuse discrète, son don pour la manipulation la sauva plus d’une fois. Reconnue pour son talent, elle commença un petit business clandestin : vendre sa marchandise à un gros bras pour quelques billets. Une petite rémunération pour survivre, et parfois, une partie de jambe en l’air pour le petit plus. Elle a son style, elle a sa griffe. Sa poudre est reconnaissable bien qu’on ne cite pas son nom en tant que trafiquante, mais nul ne peut se tromper. Elle agrandit petit à petit son réseau de clients, le bouche à oreille fonctionne. Le petit bonus sexuel porte ses fruits aussi.

DÉCADENCE ; 2006

Elle qui pensait ne plus avoir de raison pour préserver son cœur en battement. Il a su lui prouver qu’elle n’avait plus à s’inquiéter. Se blottir dans ses bras aurait pu être sécurisant, car lorsque le monde autour d’eux s’écroule, tout ce qu’ils auraient eu à faire est de s’accrocher. Elle aurait pris sa main, et peut-être l’aurait-il  ramené dans un monde où la passion n’est pas morte ? Elle aurait pu tout risquer si c’était pour lui. Chaque nuit, il lui aurait chuchoté que ce n’était pas son heure, et qu’elle ne devait pas abandonner ce monde.

Alors elle aurait pu se lever. Alors elle aurait pu se réveiller. Alors elle n’aurait jamais abandonnée.

Et pourtant cette passion trop ardente n’a jamais existé entre Jae Hyun et Chisato. Elle qui avait toujours trouvé que c’était trop banal d’être sentimentale, son cœur fragile a succombé bien trop tardivement à cette idylle, qui vira rapidement au noir lorsqu’il se détourna d’elle. Le lycée et l’adolescence, une période de la vie imbécile où Jae Hyun s’est déclaré avec effervescence. Mais Chisato a préféré le beau basketteur au petit lycéen insignifiant, alors elle a refusé sa déclaration d’amour. Un tantinet superficielle, la jeune femme n’a pas su se contenter d’un bonheur à une plus petite échelle certes, mais doté d’un amour sincère. Lorsqu’elle a réalisé son erreur, elle a tenté de se rattraper auprès de lui, de lui confesser avec élan ses sentiments. A lui avoir jeté la pierre, il lui rendit la pareille en la repoussant sans aucun scrupule.

Et c’est là que sa vie est devenue tout simplement ingérable. Et elle aurait aimé que jamais il n’en fasse partie. Parce qu’il l’avait laissé tomber éperdument amoureuse de lui sans lui dire que c'était trop tard, parce qu’elle avait tout donné pour être avec lui-même si elle l'avait repoussé quelques mois après sa propre déclaration alors qu’ils étaient au lycée. Elle s’accrocha à lui pendant un bon moment, puisqu’une fois diplômée du lycée, elle rentra dans son gang universitaire : les Shikei. Mais ça c’était avant la séparation entre Jae Hyun et Dong Wook.
Un jour, elle a cessé de le regarder avec amour. Car lorsque cet homme est une ordure, la blessure qu’il nous laisse est bien plus profonde que celle d’une vulgaire rupture. Ce jour-là, elle le quitta, Lui et cette danse ridicule dans laquelle ils se rapprochaient pour mieux reculer encore.

Cause this is torturous electricity between both of us.
And this is dangerous 'cause I want you so much.
But I hate your guts ; I hate you !


Souffrance, déchirement. La rupture n’a pas été l’élément déclencheur de la souffrance de Chisato, mais ce sont plutôt les actes postérieurs : il s’est détourné d’elle. Humiliée, il lui a fait ressentir la sensation d’avoir aussi peu d’importance qu’un objet obsolète qu’on jette aux poubelles lorsque sa limite d’utilisation est périmée. Et pour couronner le tout, il fut encore absent pour des raisons obscures lorsque Koyuki la chassa sans ménagement des Akai. Folle de rage, elle dévasta le QG avant de partir en jurant de leur rendre la vie infernale. Jae Hyun, ses amis, son clan ... et Koyuki.


VENGEANCE ; 2010

Chaque jour est un renouveau. Hier, elle était une jeune femme perdue certes mais intègre. Mais le lendemain, cette soif de vengeance s’est nichée au creux de son sein. Elle ignore ce qu’il se passe en elle, mais une chose est sûre : elle sait qu’elle ne sera pas satisfaite tant qu’elle n’obtiendra pas ce qu’elle désire. Perdition. Dangereuse créature qu’elle. A bout de souffle, Chisato vomit la douleur et fuit l’horreur. Elle est là, ce désir ardent de faire payer ceux qui l’ont brimé.

Chaque jour est une torture. Chaque jour brise sa vie, à trop y penser.  Seule, elle crève de l’intérieur et se détériore de l’extérieur. Comme un cadavre au sol, l’instant la frôle. Son affliction est un stigmate qui s’appose sur son esprit brisé.

Scande la haine.
Elle le hait tout comme elle le désire avec vigueur.



____________________

J'ai donc intégré l'université de 玉石 Gyokuseki car cela me paraissait être un choix judicieux. Établissement à réputation un peu douteuse, j’y ai vu la planque idéale pour effectuer mes petits méfaits. Une forte concentration d’étudiants, une probabilité d’y trouver une bonne clientèle.

En ce qui concerne la guerre entre les Akai et les Kuroi, cela ne me concerne plus. Ou plutôt cela ne m’a jamais concerné, bien qu’aujourd’hui avec mon désir de vengeance ardent, je peux profiter de cette haine entre les deux gangs pour mieux  poignarder Jae Hyun. ; Affaire à suivre.


4. me
Sinon, dans la vraie vie, je m'appelle Lou aka franken (ou anciennement Ann~). Je suis une gonzesse et j'ai 22 ans. J'ai connu Suitai Suru par le biais de Suitai Suru, j'étais l'ancienne Chisato. Ma fréquence de connexion, hé bien, je dirais 5/7. Sinon, en rp, je suis débrouillarde. Hum, j'ai fais le tour je crois.



Dernière édition par Haruno Chisato le Dim 29 Nov - 2:54, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Kim Jae Hyun
avatar
« Shikei Akai ; admin »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Jeu 26 Nov - 1:00

\0/ Je suis contente de te revoir ♥
Courage pour ta fiche, si tu la réécris, sinon elle doit traîner dans les archives. Cela dit, je ne sais plus à quand remonte ta présence sur S&S, si Chisato avait déjà subit ses légères modifications ou pas °°

Bref si t'as la moindre question, hésites pas ;)

_________________

이런 젠장. Some call it love and some call it sex. Call it what you want, but with one touch and you’re gone, so call in sick. 먼지에서 먼지로,이 죄 테마입니다. Talk, play & love. 今、楽しみ移動します.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Murazaki Aya
avatar
« Shikei Akai ; modo »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Jeu 26 Nov - 11:42

Rebienvenue Chisato ! ^^

_________________
Dispo plus que le weekend & soir u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm kanou hide
avatar
« Tsuujou »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Jeu 26 Nov - 12:01

re-bienvenue de ce que j'ai compris, même si on ne se connaissaient pas. j'aime beaucoup les musiques dans ta fiche :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Kitade Misa
avatar
« Hataraki »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Jeu 26 Nov - 13:52

Rebienvenue Chisato

J'aime énormément la psychologie tortueuse de ce personnage alors je suis impatiente de lire ta fiche et de te voir un jeu. Il nous faudra un rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Haruno Chisato
avatar
« Fushou »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Sam 28 Nov - 13:40

@Jae Hyun : Je suis bien contente de reprendre ce PV, j'aimais tellement la jouer ♥️
Du coup j'ai retrouvé mes fiches, mais je pense plutôt la réecrire : S&S Version 2.0 ; Chisato 2.0 in coming \o/ ; J'ai joué Chisato avant et après modifications du PV, donc je suis calée sur elle héhé.

@Aya & Hide : Merci à vous :3 ; Et oui Hide, Slash *_____* c'est un Dieu de la guitare ♥️ ; Skillet cette chanson est juste ... FLKFLKDLKFKFKJF

@Misa : Ouh quel plaisir de te revoir ! J'ai hâte de rejouer notre lien ♥️ Vivement qu'un Minoru arrive ! Et pas de soucis pour le rp x)

Bref, j'ai enfin réussi à me poser devant ma fiche : je la commence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Park Min Hwan
avatar
« Hataraki »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Sam 28 Nov - 13:46

Re bienvenue ♥
Je me disais que ce nom me disais quelque chose \o/

Contente de voir des retours, c'est trop beau!
Ce forum tournait avec tellement de persos trop intéressants..
*plore*

Aller courage!
Je t'envoies plein d'onde positives et de force pour rédiger cette fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm kanou hide
avatar
« Tsuujou »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Sam 28 Nov - 14:47

On est d'accord là-dessus, slash et skillet c'est la vie *0*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Haruno Chisato
avatar
« Fushou »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Dim 29 Nov - 0:13

@Min Hwan : Merci ♥ ; on est d'accord, ce forum était badass o/

@Hide : On est d'accord, #classe !

Sinon j'ai terminée ma fiche ; s'il manque des choses, je les ajouterai sans soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Kim Jae Hyun
avatar
« Shikei Akai ; admin »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Dim 29 Nov - 2:47

Tadam ! Je te valide sans plus attendre. Merci pour les petits changements effectués et si tu as la moindre questions sur ce qui s'est produit durant les périodes du lycée avec Jae Hyun ou que tu veux plus définir ses points là, ma boite à MP est ouverte. Voilà ! Je te laisse remplir correctement ton profil si pas déjà fais, aller demander un club pour que je t'y attribue une chambre, créer ta fiche de lien pour te trouver pleins de coupins et de pas coupins et puis te lancer en rp ! Réserve moi en un ♥
Have fun ~

_________________

이런 젠장. Some call it love and some call it sex. Call it what you want, but with one touch and you’re gone, so call in sick. 먼지에서 먼지로,이 죄 테마입니다. Talk, play & love. 今、楽しみ移動します.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Fang Xia He
avatar
« Tsuujou »


MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   Dim 29 Nov - 14:23

Bienvenue @Haruno Chisato !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A pain that I'm used to ▲ CHISATO   

Revenir en haut Aller en bas
 

A pain that I'm used to ▲ CHISATO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pain de mie son Jacquet
» Pain & pouding
» Quelle machine à pain choisir ?
» Recyclage de pain dur
» Recettes pour votre machine à pain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suitai Suru :: 

[ 入試 ・ Forum ]

 :: Présentations :: Présentations validées
-