Partagez | 
 

 Shikei Akai [1/5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm Kim Jae Hyun
avatar
« Shikei Akai ; admin »


MessageSujet: Shikei Akai [1/5]   Mar 3 Nov - 18:00

« Kim Jae Hyun ; Lee Chi Hoon »
A l’instar de son ennemi juré Suh Dong Wook, tout le monde le connait au moins de nom, et pourtant, à première vue, il n’a rien de très impressionnant. Du moins, pas tant qu’il n’ouvre la bouche et ne démontre en quelques secondes qu’il possède un caractère à l’épreuve des balles. Pour aller plus loin, on peut même dire qu’il a un sale tempérament, assez centré sur lui-même, sans beaucoup d’intérêt pour les autres à part ses amis, et qui, en gros, trouve la vie assez ennuyeuse. Les choses n’ont pas toujours été ainsi. Débarqué de Corée quand il était enfant, Jae Hyun a souffert de difficultés d’acclimatation que sa mère inutile et sa grand-mère abusive n’ont rien fait pour améliorer. Jae Hyun s’est rapidement renfermé sur lui-même, ne comptant sur personne d’autre que lui, et surtout pas sur son petit frère Jae Ha, dont il n’a appris l’existence que tout récemment. Pas qu’il le déteste, mais il ne le trouve pas digne de confiance au point de se reposer sur lui, et puis soyons honnête, Jae Hyun le trouve un peu faiblard pour qu’il intègre son monde, malgré tous les efforts de Jae Ha. Néanmoins il reste son petit frère, et Jae Hyun a rarement fait autant d’efforts pour tenter de s’entendre avec quelqu’un – au moins, ça marche plutôt bien. A Gyokuseki, Jae Hyun a créé les Akai, avec une réussite certaine. Après avoir pris un coup de couteau à la place de Dong Wook, il a abandonné ce dernier sans un mot d’explication, et depuis, c’est la franche haine entre eux. Néanmoins, Jae Hyun, en tant que leader de gang, est beaucoup moins acharné que son ennemi, moins violent et moins enclin à sacrifier ses fidèles sujets, que d’ailleurs il laisse entrer dans son clan sans aucune distinction, du plus pourri au plus inutile. N’y voyez pas là du laxisme, simplement une ouverture d’esprit qui fait qu’il passe autant de temps avec les Akai qu’à dealer de la drogue, sécher les cours et inventer les pires conneries à faire. C’est qu’au-delà du charismatique chef des Akai, Jae Hyun est resté un gosse un peu crétin et assez vulgaire, à la langue trop bien pendue et à la capacité inimitable pour s’attirer des ennuis. Une véritable petite bombe à retardement.
ݐtat : Pris
▌Age : 19 ans
▌Lieu : Gwanju
▌Nationalité : Coréenne
▌Année et filière : 2ème Eco
▌Orientation : Hétéro
▌Situation : Célibataire
Suh Dong Wook
L'histoire et connue et pour eux, est finie depuis longtemps. Pas question de revenir sur ce qu'il s'est passé ce jour-là il y a quelques années, jour qui se solda par un séjour à l'hôpital pour Jae Hyun. Non, inutile d'essayer de discuter, tout a été dit, et depuis ils se détestent, à tel point qu'ils ont divisé les Shikei par leur simple haine et sont aujourd'hui à la tête des deux clans régnant sur Gyokuseki. Si Jae Hyun ne rêve pas toutes les nuits de voir Dong Wook crever la bouche ouverte, c'est simplement parce qu'il a autre chose à faire. Mais il n'a pas oublié les raisons de sa colère et son envie de vengeance, même s'il est beaucoup moins acharné que Wook. Et donc, armé des Akai, il ne perd pas une occasion de s'en prendre aux Kuroi et à leur leader. Il faudra bien qu'un jour, cette guerre s'achève.
Suzuki Minoru
Son plus vieil ami, qu’il a rencontré à son arrivée au Japon, et qui est devenu un véritable frère, et même plus encore. Minoru l’a suivi partout, dans toutes ses décisions, jusqu’à Gyokuseki et aux Akai aujourd’hui. Tous deux sont unis comme les doigts de la main, dans les épreuves comme dans l’accomplissement des pires conneries imaginables. Jae Hyun n’envisage pas son existence sans lui, et c’est réciproque.
Tanimura Rin
Honnêtement, sa tête lui dit très vaguement quelque chose, mais ça s'arrête là. Enfin, ça devrait, sauf que cette folle l'espionne, et sans se cacher, en plus ! Il n'est pas rare que dans les couloirs de Gyokuseki, à la cafèt ou dans les jardins, il se retourne et la voit un peu plus loin en train de l'observer. Et comme il ne sait plus qui elle est, ça le fout en rogne. Il sent bien que c'est une affaire qui pourrait avoir son importance, mais il n'a pas que ça à foutre - aller faire la morale à une stalkeuse pour qu'elle se trouve une vie.


Dernière édition par Kim Jae Hyun le Jeu 19 Nov - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Kim Jae Hyun
avatar
« Shikei Akai ; admin »


MessageSujet: Re: Shikei Akai [1/5]   Mar 3 Nov - 18:00

« Suzuki Minoru ; Yamapi »
Pendant de longues années, pour Minoru, il y eut un père, une mère et Kana, une sœur de deux ans sa cadette. Et beaucoup d’ennui, et c’est à peu près tout. Sa vie a réellement commencé le jour où, par la fenêtre de chez lui, il a vu un petit coréen en train de faire la gueule sur le trottoir d’en face. Des nouveaux voisins, et un nouvel ami, et une existence qui est ce qu’elle est aujourd’hui parce que Minoru est allé trouver Kim Jae Hyun, et que Kim Jae Hyun lui a fait assez confiance pour s’en faire un ami. A partir de là, la vie n’a pas été plus facile, mais au moins, ils étaient deux. Toujours à deux, les bêtises, les matches de foot, les fugues incessantes chez l’un ou chez l’autre pour échapper aux abus familiaux, aux disputes. Et finalement, les drames quotidiens devinrent des détails dans son existence, les cris, le divorce, l’heure du choix, les caps classiques de n’importe quel ado d’aujourd’hui furent faciles à franchir avec Jae Hyun à ses cotés, puisqu’il était plus important pour lui que sa mère, son père ou sa sœur. Les filles, les beuveries, les cigarettes fumées en cachette, puis la rue, les bagarres, les amitiés, ils ont tout connu ensemble, tout tenté, comme deux idiots testant sans cesse leurs limites et celles du monde autour d’eux. Finalement, ils ont fini par laisser leur univers s’élargir. Les Shikei, puis les Shikei Akai et Gyokuseki, Minoru a toujours suivi Jae Hyun, tournant le dos à sa famille aussi facilement que Jae Hyun aurait voulu pouvoir le faire. Sa vie toute entière tourne donc autour de son leader, et ça n’a rien de compliqué pour lui, qui comme une éponge, absorbe toutes les difficultés, les jugements et les remarques sans jamais en prendre ombrage. Oui, il a l’air d’un simple d’esprit avec deux de tension – mais s’il l’est vraiment, Kim Jae Hyun aussi ! Et puis, il y a eu Kitade Misa, cette jeune fille totalement transparente à qui il n'a accordé d'intérêt qu'une fois que ce foutu devoir de droit, en première année, les a forcé à se retrouver à deux, le soir à la bibliothèque. Elle ne pouvait pas le voir, l’accusait d'un épisode douloureux de leur passé commun à Seikkei : leur lycée - et dont il n'avait aucun souvenir - et lui se disait qu'il avait eut de la chance d'avoir été désigné comme le second parce que bon sang qu'elle était fichtrement jolie et puis il allait sans doute pouvoir se la couler douce aussi. Et ce devoir les a poussé à se fréquenter en dehors et même à s'apprécier véritablement. Il n'a jamais autant regretté le moment où il a attiré Jae Hyun vers elle ; son meilleur ami n'accordant jamais aucun intérêt à la même fille plus d'une semaine. Elle plaisait à Jae Hyun, mais aussi à lui et il a bien cru qu'il avait manqué sa chance. A toujours privilégier Jae Hyun à lui-même, il ne fallait pas s'étonner d'être toujours sur la touche. Mais le destin tourne, pas vrai ? La preuve en est : Kana l'a retrouvé à Gyokuseki. Esprit de vengeance ou pas, elle est bien déterminée à lui mener la vie dure. Au moins aussi pénible que ce que fut sa vie après le départ de son frère adoré et de cet idiot de coréen pour lequel elle craquait un peu. Supporter la belle-mère, c'était pire que de fréquenter ce crétin de frère, pire que d'être séparer de lui ...
ݐtat : Libre
▌Age : 21 ans
▌Lieu : Tokyo
▌Nationalité : Japonaise
▌Année et filière : 3ème Droit
▌Orientation : Hétérosexuelle
▌Situation : Fraîchement casé
Kim Jae Hyun
Y'a-t-il besoin de développer plus encore ce qu’il ressent pour lui ? Un ami, un frère, un copain de sortie, un soutien de drague, un compagnon d’infortune, aussi. En fait, la seule chose dont Minoru se fiche soit le fait que Jae Hyun soit le leader des Akai. Il n’est pas son leader, il est Kim Jae Hyun, son frère de toujours. Ensemble, ils ont fait toutes les conneries imaginables. Minoru n’envisage pas la vie sans lui, et quand il dit qu’il ferait n’importe quoi pour lui, ça n’a rien d’une blague.
Haruno Chisato
Il en faut beaucoup pour que Minoru déteste quelqu’un, mais elle sait exactement sur quels boutons appuyer pour le mettre hors de lui, voire pire. De base, il ne l’a jamais aimée à cause de la façon dont elle tournait autour de Jae Hyun, sans compter qu’elle n’a rien de fiable, niveau Akai. Mais dernièrement, elle est vraiment déchaînée, et elle prend un malin plaisir à le mettre en rage, et à le forcer à devenir quelqu’un qu’il déteste être : un type violent, qui n’a aucun problème à frapper une fille.
Kanzaki Kosaku
Un type avec un sacré bagage sur le dos, mais ça, Minoru s’en fout. Il lui est tombé dessus en disant vouloir intégrer les Akai, et Minoru a accepté. Kosaku est un type simple et grande gueule, qui aime se battre et ne dit jamais non, et qui a le sens de l’honneur malgré ce qu’il veut prétendre. Donc, une bonne recrue. Et un bon ami aussi, au final. Ils sortent souvent ensemble et se font des confidences avant de redevenir des hommes et de boire, draguer et se battre comme des hommes.


Dernière édition par Kim Jae Hyun le Jeu 26 Nov - 1:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Kim Jae Hyun
avatar
« Shikei Akai ; admin »


MessageSujet: Re: Shikei Akai [1/5]   Mar 3 Nov - 18:01

« Kanzaki Kosaku ; Yong Hwa [ C.N.Blue ] »
Le frère cadet des Kanzaki est le plus agité des trois. Il est plein d’une colère sourde et bouillonnante sans personne à accuser – ou plutôt si, il a décidé très tôt que la cause de ses malheurs était Akira, son frère aîné. Il faut dire que Kosaku désirait réellement reprendre la société de leur père, mais le jour où il a été assez grand pour comprendre que ce serait Akira qui en hériterait simplement parce qu’il était l’aîné, il s’est senti floué. Oh bien sûr, il sait qu’Akira n’a rien pris pour acquis et travaille énormément pour obtenir ce qu’il aurait pu avoir sans lever le petit doigt. Peut-être cette ultime marque de perfection énerve-t-elle encore plus Kosaku. Il a tellement de rage en lui qu’il trouve jouissif de se mettre en travers de la route de son frère pour contrecarrer ses plans, même si cela le pénalise lui aussi. Akira voudrait qu’il devienne son bras-droit, qu’il se responsabilise et rentre dans le rang, alors même si Kosaku est tout aussi capable que son aîné, il fait tout pour ne pas être ce que ce dernier veut qu’il soit. Un type mauvais, qui se fout de tout, ne prend pas ses études au sérieux et se comporte mal avec les filles, voilà ce que Kosaku s’applique à être, pour s’éloigner le plus possible du modèle de perfection qu’est Akira. Et pourtant, Kosaku est quelqu’un de bien, au fond. C’est juste qu’il n’a pour le moment pas trouvé d’autres façons d’exprimer sa rancœur, alors il séduit à outrance, se servant de son physique avantageux à mauvais escient, profitant de tout et de tout le monde au maximum. Et bien sûr, il y a les Shikei Akai. Au départ il est entré dans le clan histoire de faire enrager Akira, mais finalement cette vie d’éclate et de bagarre lui convient tout à fait, et il s’est attaché aux autres membres, même s’il n’a rien contre les Kuroi personnellement. Heureusement, il reste Kyohei. Il est un peu la seule chose qu’Akira et Kosaku ont en commun, le même amour pour ce petit frère, que Kosaku exprime avec beaucoup moins d’emphase que son aîné cela dit. Il est beaucoup moins invasif qu’Akira, mais le soutient avec autant de ferveur. La dernière chose qu’il souhaite est que Kyohei soit impliqué à son tour dans les affaires de la famille. Non, qu’il profite donc de la liberté que son statut de benjamin lui confère.
ݐtat : Libre
▌Age : 20 ans
▌Lieu : Tokyo
▌Nationalité : Japonaise
▌Année et filière : 3ème Sport
▌Orientation : Hétérosexuelle
▌Situation : Libertin
Kanzaki Akira
L’aîné a peut-être raison en traitant Kosaku de type immature, mais jamais ce dernier ne se l’avouera, de même qu’il n’admettra jamais son admiration pour ce frère qui semble avoir la capacité d’obtenir tout ce qu’il veut. Non, entre eux rien ne va, et Kosaku éprouve un plaisir malsain à faire enrager Akira par ses frasques connues de tous. Oh oui, il s’est taillé une si belle réputation de glandeur je m’enfoutiste que les gens se demandent toujours comment il est possible que tous deux soient frères. Une victoire de plus pour Kosaku. Tout est bon pour emmerder Akira.
Kanzaki Kyohei
Il est bizarrement normal, quand on voit ce que sont ses frères aînés, mais c’est cette normalité, cette naïveté, même, que Kosaku chérit chez son petit frère. Si ça ne tenait qu’à lui, il enfermerait Kyohei dans un coffre-fort pour que rien ni personne ne vienne pervertir tant de joie de vivre, mais ça, ce serait plutôt le truc d’Akira, alors Kosaku se contente de le surveiller discrètement. Il n’envie pas sa liberté car il est content que ce soit Kyohei qui en profite. Et dans sa guerre contre Akira, Kyohei est bien la seule chose qu’il n’utilisera jamais contre son aîné.
Suzuki Minoru
C’est par lui qu’il est entré chez les Akai. Quand il a entendu parler des clans, il y a vu une occasion en or d’emmerder Akira. Il s’est mis en quête d’un membre des Akai ou des Kuroi et le hasard a fait qu’on l’a dirigé vers Minoru d’abord. Donc, ce fut les Akai. Minoru est le copain de sortie idéal vu qu’il se fout à peu près de tout et en premier lieu de la vie que Kosaku s’est choisie aux dépends de celle qu’il aurait pu avoir. Alors il se sent en confiance avec lui et lui dit pas mal de choses, à propos de ses frères, de ce qu’il aurait voulu, de ce qu’il n’aura jamais. Ça reste entre eux, et après ça, Kosaku peut incarner de nouveau le branleur inutile qu’il a choisi d’être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Kim Jae Hyun
avatar
« Shikei Akai ; admin »


MessageSujet: Re: Shikei Akai [1/5]   Mar 3 Nov - 18:01

« Ogura Jun ; Sung Kyu [ Infinite ] »
Il y en a peu, des types comme lui, à Gyokuseki. Des gens qui pensent encore que l'école peut être purifiée de tous ses fous furieux, ses cas sociaux, ses véritables criminels, en puissance ou certifiés. Jun a été envoyé ici par son père, un flic tout juste arrivé à Tokyo et qui a décidé de s'attaquer à la criminalité à Gyokuseki. Parce qu'on peut affirmer sans se tromper que bon nombre de délits dans Tokyo sont commis, ou le seront un jour, par les étudiants de cette célèbre école. Le père de Jun veut donc couper le mal à la racine, et c'est là que son fils intervient : véritable infiltré, il a pour mission de repérer les agitateurs et de les surveiller pour tout rapporter à son père. Pour ce faire, quoi de mieux que d'intégrer un des deux clans qui font la loi à Gyokuseki - et qui comptent dans leur rang 90% des types qu'il est censé surveiller ? Intelligent, vif et intrépide, Jun a jeté son dévolu sur les Akai. Il a en effet rapidement compris la dynamique des groupes dans l'école et a décidé qu'il était plus prudent pour lui et sa couverture de ne rien avoir à faire avec les Kuroi. Il ne veut pas se faire remarquer, et Dong Wook exige souvent de ses collaborateurs qu'ils participent activement à la vie du clan, contrairement aux Akai qui sont bien plus libres de leurs mouvements. Il a conscience de prendre des risques, mais c'est aussi pour ça qu'il le fait. On ne s'improvise pas agent-double, il faut forcément avoir le goût du risque. Et Jun a aussi hérité de son père un certain sens de la justice et une détermination à toute épreuve. Un type d'une espèce rare, voire en voie de disparition à Gyokuseki, on vous l'avait dit.
ݐtat : Libre
▌Age : 21 ans
▌Lieu : Mie
▌Nationalité : Japonaise
▌Année et filière : 3ème Droit
▌Orientation : Au choix
▌Situation : Célibataire
Kawada Keitaro
Dans sa recherche d'informations sur les Shikei, Jun a tout de suite compris qu'il devait se rapprocher du Seitokai. Mais une fois les justiciers et les tarés écartés, il n'en restait plus beaucoup. Keitaro fait partie des moins dérangés. Il ne fait pas de vagues, se fiche un peu de tout et surtout de ce qui se dit ou se fait en dehors du Seitokai. L'informateur idéal, donc. Déterminé comme il est, Jun ne comprend pas comment quelqu'un peut être aussi peu concerné. Mais tant pis, il lui parle, lui donne des infos sur les Shikei et leur passé et ne se fait pas prier pour ça.
Ito Koyuki
Jun a intégré les Akai en espérant être tranquille, mais Koyuki n'a rien de tranquille, et il a fallu qu'il intègre le clan en même temps que lui. Ce type est un taré qui aurait plus sa place chez les Kuroi que les Akai. Ses intentions sont claires. Jun se fiche bien du chaos qu'il va semer chez les Akai, mais il craint d'être impliqué. Garder un oeil sur lui tout en protégeant sa couverture n'est pas facile - d'ailleurs, il se peut que Koyuki l'air déjà percé à jour. Si c'est le cas, les jours de Jun chez les Akai sont comptés.
Kanzaki Kyohei
Sacré point faible que ce gamin, quand on sait qu'il est le petit frère de Kanzaki Kosaku: un Akai des plus virulents. Mais l'approcher n'est pas facile. Ses deux frères l'ont toujours à l'oeil et il n'a pas envie d'attirer l'attention de Kosaku sur lui, et encore moins celle d'Akira. Oui, c'est surtout le frère aîné que craint Jun, quand on sait le pouvoir qu'il a. Mais Kyohei a l'air tellement naïf, Jun est certain qu'il pourrait lui être utile. Pour le moment il ne le colle pas trop, sans se douter que Kyohei est bien plus malin qu'il n'y paraît.


Dernière édition par Kim Jae Hyun le Jeu 5 Nov - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Kim Jae Hyun
avatar
« Shikei Akai ; admin »


MessageSujet: Re: Shikei Akai [1/5]   Mar 3 Nov - 18:01

« Ito Koyuki ; Ravi [ VIXX ] »
Lui, il aurait sa place chez les Kuroi. Il ne vit que pour la violence, le chaos, la haine qu'il ressent sans raison et qu'il voudrait répandre dans toute l'école. Alors pourquoi avoir choisi le clan des Akai ? Il se disait que se battre contre eux n'aurait aucun intérêt, alors que se confronter aux Kuroi, ça, c'était de l'enjeu ! Mais voilà, aussi grande soit sa haine de Dong Wook et de sa clique, il a eu vite fait d'en avoir marre de Jae Hyun et de sa bande de mollasses. À croire qu'il est le seul à se bouger le cul ! Il lui est souvent arrivé de prendre des initiatives seul, de foncer dans le tas, de n'écouter rien ni personne d'autre que son envie de violence. Autant dire qu'il a attiré pas mal d'ennuis aux Akai, sans compter qu'il s'en attire lui-même, mais ça bien sûr, il s'en fout. Pire, ça ne lui suffit pas. Dernièrement, il a bien envie de mettre un coup de pied au cul des Akai, et particulièrement de Jae Hyun, qu'il considère comme un leader de pacotille, un pauvre type sans volonté, qui ne se montre jamais, passe son temps à prétendre vouloir buter Dong Wook tout en passant son temps à ne rien foutre d'autre que la fête avec ses potes. Jae Hyun le dégoûte et lui fout la haine, bien plus que les Kuroi, désormais. Ça n'est pas une histoire d'image, ou de bien pour le clan, non, c'est personnel, et il se verrait bien prendre sa place, désormais. Lui ferait un bon leader. Lui secouerait un peu tous ses crétins, les enverrait sur le front et rallumerait les flammes du chaos dans Gyokuseki, qui pour l'instant roupille doucement sous les cendres.
ݐtat : Libre
▌Age : 19 ans
▌Lieu : Yamanashi
▌Nationalité : Japonaise
▌Année et filière : 1ère Philosophie
▌Orientation : Au choix
▌Situation : Célibataire
Kim Jae Hyun
Il le déteste, il déteste sa bande de ramollos et il ne désire qu'une chose, raser les Akai pour refonder le clan sur des bases plus saines - c'est à dire plus violentes. Et ça n'est sûrement pas ce fantôme de Jae Hyun qui l'en empêchera. Koyuki le considère comme un incapable pas foutu de défendre l'image et la réputation de son clan, un leader de pacotille, qui parle beaucoup mais n'agit pas. Il n'a aucun doute sur l'issue de leur confrontation le jour où elle aura lieu, même si en attendant, il a commencé son travail de sape de l'intérieur, semant la violence et le chaos, secouant les Akai pour mieux en prendre le contrôle.
Suzuki Minoru
A la base, ils s'entendaient plutôt bien, vu que Minoru est quand même plus présent et plus actif que son pote, même s'il a jamais l'air très réveillé. Koyuki a cru trouver en lui une oreille attentive à ses ambitions, au lieu de quoi Minoru prend toujours le parti de Jae Hyun, aveuglément, et c'est cette attitude qui a insupporté Koyuki. Tu parles d'un gâchis ! La situation a empiré entre eux quand Koyuki a commencé à faire des siennes, à donner ses propres ordres et à semer le bordel dans le clan. A présent, ils sont clairement en opposition, et Koyuki sait qu'avant de pouvoir atteindre Jae Hyun, il devra s'occuper de son bras-droit.
Ogura Jun
Koyuki le trouve louche, mais ne va pas chercher plus loin. Jun se méfie de lui, et ça suffit à Koyuki pour être content. Sinon, il est bien comme tous les Akai : inactif, inutile, toujours à tempérer ses ardeurs. A croire qu'il tente de pacifier le clan ! Son instinct souffle à Koyuki que Jun n'est pas clair, mais pour le moment, il ne se sent pas personnellement menacé, et attend de voir le prochain mouvement de Jun avant d'agir en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Shikei Akai [1/5]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shikei Akai [1/5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suitai Suru :: 

[ 入試 ・ Forum ]

 :: Postes Vacants
-