Partagez | 
 

 Choi Ga Ram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm Choi Ga Ram
avatar
« Shikei Kuroi »


MessageSujet: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 0:02

CHOI GA RAM
FEAT. BANG YONG GUK
1. profil
Je m'appelle Choi Ga Ram, j'ai 20 ans depuis le 3 avril. C'est à Los Angeles que j'ai vu le jour. Je suis Coréen. Je suis arrivée à 玉石 Gyokuseki, il y a maintenant un an. J'étudie les Arts Appliqués et je suis d'ailleurs en 1ère Année. Et puisque nous en sommes à nous présenter, sachez que je suis hétéro et plus libre que l’air. Oh, j'oubliais ! Je fais partie des Shikei Kuroi.
2. personality
On m’a toujours caractérisé par mon irresponsabilité digne des plus grands crétins de l’histoire. De la jalousie mal placée pour une liberté que moi seul ait le courage de prendre. Sans faux-semblant, je pioche et me sers comme il me chante, dédommageant autrui d’un bon coup de reins ou de droites bien placées selon les attributs. Une générosité qui me perdra sans aucun doute. Je sais agacer d’un simple sourire, narquois, sans même un mot parfois. Beaucoup s’accorderont à dire que je suis une pointure en provoc, surtout si elle s’avère gratuite. Comme beaucoup dans cette université poubelle, je prends mon pied à dégommer des mâchoires et à éclater des incisives, passe-temps comme un autre qui m’a conduit tout droit chez les Shikei Kuroi. Homme, femme, enfant, chiot égaré, qui attire mon attention est susceptible de se manger mon poing en plein museau.

Un ego gros comme une pastèque qui ne prend pas la peine d’accorder aux autres une valeur autre que sexuelle ou tabassable. Certaines nanas parviennent même à cumuler les deux. Les quelques élus qui se sont fait une place du côté sympa de chez Ga Ram vont pourtant jusqu’à dire que je suis de bonne compagnie, sourire scotché aux lèvres et le rire facile, je m’en foutiste dans l’âme qui s’amuse d’un rien –même d’une bonne baffe reçue par une nénette en colère. Un peu barjot sûrement, léger sans aucun doute. Je prends les choses comme elles viennent et les leçons de morale me passent au-dessus du ciboulot. Je ne suis pas un type sur qui compter et je ne prends pas la peine de le feindre. Je suis ce connard qui va vous faire boire avec un grand sourire, proposer de vous raccompagner mais « uniquement si je te saute ». Pas assez malin pour jouer la comédie probablement, pas assez patient non plus. Mon culot fait passer l’une de mes rares qualités, soit la franchise, pour un manque de tact et d’éducation. De l’hypocrisie en boîte, voilà ce que c’est ! On ne trouvera pas plus honnête en la matière, marchandise garantie 100% franc du collier.

En bref, mes principaux traits de caractères sont irresponsable, moqueur, fonceur, libre, téméraire, provocateur, tout pour plaire en somme.

Quant à mes goûts, je dirais que j'aime les conneries, la bagarre, les filles (par brochettes de dix, c’est toujours plus pratique), les boutons en tout genre, la peinture avec les doigts. Par contre, j'ai horreur de prendre des responsabilités, écouter les problèmes des autres, me lever aux aurores, dormir tout contre un plan cul.

3. history
Trêve de futilités ! Parlons un peu famille. Mes parents ne sortent en rien du schéma des quarantenaires coréens : pas bien grands, rondouillets et le teint olivâtre, ma mère ne se distingue de mon père que par des cheveux bouclés et un goût certain pour les couleurs criardes. Mon père s’est toujours appliqué à garder ses distances avec son fils aîné, dans une tradition coréenne que le style de vie de LA n’a fait que renforcer, là où son épouse m’a démontré son affection d’une manière originale : des cris, parfois des coups, autant d’insultes qui se sont toutes heurtées à un sourire goguenard, un haussement d’épaules tout au mieux. Je m’en contrecarre.

Concernant mon parcours, tout a commencé à Los Angeles. Loin de la terre natale de mes deux parents, venus aux Etats-Unis dans l’espoir s’offrir une vie meilleure dans le giron asiatique de la ville des anges. Une réplique bancale d’une mini-Séoul où j’ai grandi, entouré de coréens, de japonais, de chinois, de philippins, d’indonésiens, un melting pot auquel s’ajoutaient les latinos et les grands blonds rougeauds en dehors du quartier. J’ai appris l’anglais plus aisément que la langue maternelle des seniors, formé par l’école et les sorties avec d’autres nationalités. Un choix que regrette sûrement ma mère car les mots me manquent encore parfois dans la langue de ce bon vieux Sejong. J’appris néanmoins à affirmer mon identité, mise à mal par ce contexte multiculturel et ces défaillances qu’aucun coréen n’aurait dû souffrir, très tôt. Dès la primaire, où mes parents eurent la joie de découvrir que j’avais la connerie dans le sang et une sainte horreur du travail bien fait. Le chaos, la confusion, un môme qui aspirait déjà à tout détruire sur son passage mais souffrait encore des limites imposées par Papa et Maman. Ca ne m’empêchait heureusement pas de baisser les jeans des filles et d’aligner zéro sur zéro en classe. Un déficit d’attention, disait l’institutrice aussi blanche que la neige. Une manière plus diplomatique de me traiter de petit con.

Et le petit con prit du galon à l’adolescence, prémice au connard sans scrupules vers lequel il glissait sûrement. Heures de colle à foison, notes tout autant catastrophiques et grande nouveauté, vandalisme mâtiné de tags, de vitres brisées et de poubelles incendiées. Pas de quoi fouetter un chat pour les plus grands voyous, une catastrophe pour les parents Choi. Je ne sais pas trop comment je suis arrivé à terminer le lycée sans trop de retard, un an tout au plus. Un palmarès de conneries qui s’était étendu jusqu’aux filles, passant par l’employée du CDI et d’autres, de plus en plus d’autres, rousses, bridées, amatrices de tapas et j’en passe et des meilleures. Je restais pourtant entouré de coréens, n’allant à la rencontre des autres qu’occasionnellement, sans tisser de véritables liens. Je ne savais absolument pas quoi faire de mon avenir et enchaînais les magouilles sous le soleil californien. Puis vint la bagarre de trop, celle qui poussa ma mère à m’envoyer en Corée où je n’avais mis qu’une ou deux fois les pieds. Chez mes grands-parents, pour bosser dans un restaurant de campagne... La bonne blague ! J’y restai un mois. Avant de faire mes valises et faire chier un peu plus l’autorité parentale en partant à l’étranger. C’aurait pu être les Philippines comme la Chine, mais je choisis d’aller faire le guignol au Japon. Là-bas, un type de Tokyo, immigré coréen de la deuxième génération, me proposa un job de livreur pour me faire un peu de blé. Je me refis rapidement un petit cercle de connaissances, quelques gaijin, des coréens, deux ou trois japonais hors normes : je ne parlais que des bribes de la langue. Quelques temps plus tard, on me parla de cette fac absolument pourrie où tout allait de travers. Des bastons, des viols, des meurtres mêmes. Il n’en fallut pas plus pour que je me jette dans la gueule du loup. Par ennui.

J'ai donc intégré l'université de 玉石 Gyokuseki car je n’avais rien de mieux à faire. Je n’ai absolument aucun talent en art, et c’est justement ce qui m’a poussé à m’y inscrire. Quoi de plus jouissif que de rendre bonhommes bâtons et peintures digne d’un gosse de maternelle à un prof déjà au bord de la crise de nerfs ? Je me fous tout autant des couleurs, Shikei Akai ou Kuroi, c’est du pareil au même. Il me fallait choisir et le clan Dong Wook a remporté la mise pour deux bonnes raisons : une totale liberté et de la bagarre à gogo.

4. me
Sinon, dans la vraie vie, je m'appelle Croco. Je suis une fille et j'ai l’âge que j’ai ^^. J'ai connu Suitai Suru par le biais de partenariat. Ma fréquence de connexion, hé bien, je dirais 7 ?. Sinon, en rp, je suis acceptable je dirais. Hum, j'ai fais le tour je crois. Oh oops ! Le code d'activation est Ok by Chichi èé.


Dernière édition par Choi Ga Ram le Mer 2 Mai - 14:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Kim Jae Hyun
avatar
« Shikei Akai ; admin »


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 0:08

    Y en a deux qui vont être bien contents x)
    Hop bienvenue nouvelle recrue noire !

_________________

이런 젠장. Some call it love and some call it sex. Call it what you want, but with one touch and you’re gone, so call in sick. 먼지에서 먼지로,이 죄 테마입니다. Talk, play & love. 今、楽しみ移動します.


Dernière édition par Kim Jae Hyun le Mer 2 Mai - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 0:11

Code bon, perso multiculturel ET SURTOUT noir...bienvenue ?
^^
Revenir en haut Aller en bas
I'm Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 0:13

Souichi redécouvre la politesse envers les nouveaux OMG !
Bon je te souhaite la bienvenue Ga Ram, même si t'as choisi le mauvais clan ;) Bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
I'm Kim Jae Ha
avatar
« Tsuujou ; fondateur »


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 0:19

    Tiens, j'avais jamais vu ce prénom ! C'est bien qu'il y ait un peu de Kuroi, ça rééquilibre les clans. Bienvenue et bon courage pour ta fiche n___n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Choi Ga Ram
avatar
« Shikei Kuroi »


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 0:31

Wah quel accueil ! Vous êtes des rapides ici ^^

Je vois que la guéguerre commence dès la fiche... Laissez-moi au moins le temps de la finir et de m'installer comme il faut !
Merci à tous ! La suite arrive bientôt :1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 0:34

Yong Guk Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
I'm Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 10:37

M'en fous que tu sois kuroi je t'aime déjà toi !

Welcome ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
I'm Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 12:51

Un Kuroi, brave petit. On te bizutera comme il faudra quand tu seras validé.
Bienvenue du meilleur côté de la route.
Revenir en haut Aller en bas
I'm Park Min Hwan
avatar
« Hataraki »


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 12:54

Bienvenue !

Bon choix pour l'avatar et le personnage vraiment ! huhu~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 14:01

Good choice. o/
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
I'm Choi Ga Ram
avatar
« Shikei Kuroi »


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 14:45

Yong Guk met tout le monde d'accord, je le savais :20:
Merci à vous !

J'ai posté le reste de la fiche, c'est terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Kim Jae Ha
avatar
« Tsuujou ; fondateur »


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Mer 2 Mai - 15:09

Que dire si ce n'est que c'est parfait ? J'aime tellement ta façon d'écrire ! Enfin bref, tu es très largement validé, maintenant il ne te reste plus qu'à demander un club (obligatoire), faire ta fiche de liens ainsi que ton répondeur. Amuse-toi bien parmi nous et... oh ! T'as plus le droit de quitter le forum maintenant =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Murazaki Aya
avatar
« Shikei Akai ; modo »


MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   Jeu 3 Mai - 20:29

Coucou et Bienvenue o/
Je file répondre à ton mp, mais quoi qu'il en soit, amuse-toi bien ici ^^

_________________
Dispo plus que le weekend & soir u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Choi Ga Ram   

Revenir en haut Aller en bas
 

Choi Ga Ram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Choi Sung-Bong, 21 ans une voix admirable
» Journal de Choi Hye Sung
» Besoin d'aide choix de teinte
» Choi Hye Sung (Première vague)
» Kang Min Jae feat. Choi Min Ki (Ren, NU'EST)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suitai Suru :: 

[ 入試 ・ Forum ]

 :: Présentations :: Présentations validées
-